Kalipi
Les fêtes de fin d'année
Les fêtes de fin d'année
Posted on by Thierry de Nutrielse

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion pour la plupart d’entre nous de retrouver famille et amis et de partager des moments de joie et d’affection. Le sapin illumine le salon, les bougies et les cadeaux font la joie des enfants. Les repas raffinés et copieux se succèdent alors, et nous sommes nombreux à nous inquiéter pour le retentissement des ces agapes sur notre poids.

Mais qu’en est-il vraiment ? Doit-on se restreindre ? Que peut-on manger ? Que doit on refuser ? Tout dépend en fait de votre programme : si vous prévoyez de faire uniquement les quatre repas de fête (24 et 25 Décembre, 31 décembre et 1er janvier) et qu’il vous est possible de reprendre une alimentation normale, équilibrée et diététique dans l’intervalle, alors pas d’hésitation, faites vous plaisir pendant ces repas là, sans vous inquiéter pour votre poids. Pesez vous le 23 décembre et le 7 janvier, vous aurez la satisfaction de lire le même chiffre sur le cadran. Bannissez la balance dans l’intervalle, elle pourrait afficher une légère prise de poids transitoire qui pourrait vous inquiéter inutilement.

Mais en réalité ce cas de figure est relativement rare : en effet la plupart d’entre nous multiplient les repas festifs surtout de nos jours où les familles sont fréquemment recomposées et géographiquement éloignées. Familiales par excellence, ces fêtes sont un moment privilégié que nous souhaitons partager avec tous ceux qui nous sont chers. Il est alors fréquent de fêter Noël deux ou trois fois ! Impossible alors de compenser les excès dans l’intervalle entre les deux réveillons. Si vous souhaitez éviter de prendre du poids, il va falloir mettre en place quelques stratégies !


1ère règle : ne jamais manger ou boire quelque chose dont vous n’avez pas envie ! Cela parait évident mais réfléchissez, n’avez-vous jamais bu une coupe de mauvais mousseux que l’on vous a servi pour « trinquer » alors que vous n’en aviez nulle envie ?


2ème règle : hiérarchisez les plaisirs. Si vous préférez le fromage au gâteau, ne mangez que du fromage et refusez poliment le gâteau.


3ème règle : si vous n’avez qu’une confiance modérée dans vos capacités à éviter les petits fours et les cacahuètes de l’apéritif, mangez un œuf dur avant de partir. Vous n’aurez plus faim ce qui devrait vous rendre plus raisonnable.


4ème règle : si le déjeuner de Noël se prolonge jusqu’à 17 heures, il n’est peut-être pas nécessaire de manger les restes au dîner ! Ne remangez que lorsque votre appétit revient.


5ème règle : dès que possible, reposez votre appareil digestif en faisant des repas légers, pauvres en sucres et en graisses. (Légumes vapeur, viande ou poisson maigre, bouillons de légumes, fruits etc…).

Ces quelques conseils devraient vous permettre de profiter au mieux de ces fêtes de fin d’année sans vous priver du plaisir de partager de bons repas avec ceux que vous aimez.